Congestion nasale

Partagez sur
nasal_congestion.png

La congestion nasale ou « nez bouché » survient quand les tissus et les vaisseaux sanguins du nez sont gonflés par un excès de liquide. Cet excès de liquide peut-être occasionné par un rhume, la grippe, des allergies à des éléments, comme la poussière, le pollen ou les squames animales, ou encore par une réaction à des irritants, comme la fumée du tabac. Certaines personnes ont le nez constamment congestionné pour aucune raison évidente. On donne à cet état le nom de rhinite non allergique. L'écoulement nasal ou « nez qui coule » accompagne parfois la congestion nasale.

Ignorer les symptômes, comme la congestion, l'éternuement, l'écoulement nasal ou l'épaississement de l'écoulement nasal, peut aggraver les problèmes pulmonaires et entraîner d'autres problèmes. Ainsi, l'atténuation du sens de l'odorat et du goût, l'accroissement du risque d'infections de la bouche et de la gorge ou l'aggravation de l'asthme peut survenir.


Rhume

Définition

En médecine, le terme qu'on emploie pour décrire le rhume est « infection virale des voies respiratoires supérieures ». Le rhume est causé par plus de 200 types de virus différents. Ces virus s'infiltrent dans le corps par la bouche ou le nez, puis ils se propagent par l'intermédiaire des très fines gouttelettes d'air que l'on expulse quand on éternue, quand on tousse ou quand on se mouche. Ils peuvent également se propager par les mains ou par les objets que l'on manipule, comme les serviettes, les jouets ou les téléphones. 

En raison du très grand nombre de virus qui peuvent causer un rhume et des nouveaux virus du rhume qui se développent constamment, le corps n'arrive jamais à développer une résistance contre tous les virus. Par conséquent, le rhume est un problème fréquent et récurrent. En fait, les jeunes enfants peuvent contracter de 6 à 12 rhumes par année, tandis que les adolescents et les adultes en contractent habituellement de 2 à 4 par année. La fréquence des rhumes augmente au cours de l'automne et de l'hiver.

Symptômes

Bien que la plupart des personnes enrhumées se sentent mieux au bout d'une semaine, les symptômes du rhume, soit la toux, le mal de gorge, la congestion nasale, l'écoulement nasal et l'éternuement, durent habituellement de 4 à 14 jours.

Complications

  • Une complication fréquente du rhume chez les enfants est l'otite (infection de l'oreille) qui survient lorsqu’une bactérie ou un virus s'infiltre dans la cavité située derrière le tympan. 
  • Le rhume peut aussi occasionner une respiration sifflante chez les enfants atteints d'asthme.
  • Chez les adultes ou les enfants, un rhume peut éventuellement causer une sinusite, c'est-à-dire une infection inflammatoire des sinus.
  • D'autres infections secondaires, comme la pharyngite streptococcique, la pneumonie, la bronchite chez les adultes et le croup ou la bronchiolite chez les enfants, peuvent aussi survenir.

Traitement ou prévention

Le meilleur moyen de prévenir le rhume, c'est d'éviter les personnes infectées. Il est aussi important de se laver fréquemment les mains pour détruire les virus provenant des surfaces contaminées que l'on a touchées.

Aucun remède ne peut guérir le rhume. Le traitement de base pour le rhume consiste à se reposer et à boire beaucoup de liquides. Pour un soulagement rapide de la congestion nasale, les enfants plus âgés et les adultes peuvent employer un décongestionnant nasal. Les décongestionnants nasaux sont des produits chimiques (comme la pseudoéphédrine, l'oxymétazoline, et autres) qui rétrécissent les vaisseaux sanguins du nez et empêchent ainsi l'écoulement nasal et l'enflure des muqueuses. Grâce à leur action, les muqueuses dégonflent et les voies nasales s'ouvrent. Les décongestionnants nasaux peuvent être administrés par voie topique (p. ex., vaporisateur nasal) ou par voie orale (p. ex., comprimés)


Rhinite allergique

Définition

La rhinite allergique est une affection médicale fréquente. Elle peut nuire aux activités quotidiennes ou même réduire la qualité de vie. Toutefois, contrairement au rhume, la rhinite allergique n'est pas causée par un virus, mais plutôt par une réaction allergique à des allergènes à l'extérieur ou à l'intérieur, comme le pollen, les acariens ou les squames animales. Il existe deux différents types de rhinites allergiques :

  • la rhinite allergique saisonnière dont les symptômes se manifestent ou s'aggravent à un moment précis de l'année et sont déclenchés par le pollen des arbres, l'herbe et les mauvaises herbes qui fleurissent à divers moments; 
  • la rhinite allergique apériodique dont les symptômes sont présents à longueur d'année. Cette rhinite est habituellement causée par une sensibilité aux acariens, squames animales, coquerelles et/ou moisissures. 

Traitement ou prévention

Le mot rhinite est un terme qui décrit les symptômes produits par l'irritation ou l'inflammation nasale. Parmi ces symptômes, il y a le nez qui coule ou qui pique, l'éternuement et le nez bouché en raison d'une congestion nasale. Il y a aussi le larmoiement, parfois abondant, et les démangeaisons oculaires. Ces symptômes surviennent quand on respire un élément allergène.

La quantité de pollen dans l'air peut influer sur le développement des symptômes. Durant les journées froides, humides et pluvieuses, la plupart des pollens sont entraînés au sol. Durant les journées chaudes, sèches et venteuses, l'air a plus tendance à transporter des quantités accrues de pollens.

Complications

La rhinite allergique peut être associée à divers problèmes, dont:

  • une qualité de vie réduite (elle peut nuire à la jouissance de vos activités et vous rendre moins productif; elle peut même entraîner l'absentéisme au travail ou à l'école);
  • un sommeil de mauvaise qualité; 
  • l'aggravation des signes et des symptômes de l'asthme, comme la toux et la respiration sifflante;
  • la sinusite causée par une congestion des sinus soutenue;
  • l'otite moyenne chez les enfants. 

Soulagement des symptômes

Le meilleur moyen de soulager vos symptômes d'allergie consiste à éviter les allergènes qui les occasionnent.  Il est sans doute impossible d'éviter complètement tous les facteurs déclenchants, mais il est possible de réduire les symptômes en prenant certains moyens pour éviter d'y être exposé, notamment:

  • en nettoyant les tapis chaque semaine avec un aspirateur muni d'un filtre à fines particules ou un filtre HEPA;
  • en gardant les animaux domestiques ailleurs que dans la chambre à coucher;
  • en utilisant un déshumidificateur pour réduire l'humidité à l'intérieur de la maison;
  • en gardant les portes et les fenêtres fermées durant la saison du pollen; en utilisant un climatiseur muni d'un filtre antiallergique dans la maison et la voiture.

Il existe aussi des antihistaminiques et des décongestionnants vendus sans ordonnance, et ce, dans les formes les plus variées, c'est-à-dire en liquide, en comprimés, en vaporisateur nasal et en gouttes ophtalmiques. Les antihistaminiques agissent en bloquant l'histamine, le produit chimique sécrété par le système immunitaire durant une réaction allergique qui est responsable des symptômes.  Les décongestionnants nasaux rétrécissent les vaisseaux sanguins du nez et empêchent ainsi l'écoulement nasal et l'enflure des muqueuses. Ils sont fréquemment combinés à un antihistaminique, un antitussif ou à un analgésique pour le traitement des symptômes du rhume et des allergies. Les vaporisateurs nasaux d'eau saline offerts en vente libre aident à neutraliser les symptômes de sécheresse des voies respiratoires ou d'épaississement du mucus nasal.  Il existe également d'autres médicaments que votre médecin peut vous prescrire, comme des corticostéroïdes oraux ou nasaux. 


Sinusite

Définition

La sinusite est une affection médicale fréquente. La sinusite aiguë entraîne l'inflammation et l'enflure des cavités (sinus) qui entourent les fosses nasales. Cette enflure emprisonne le mucus dans les sinus et l'empêche ainsi de s'écouler normalement jusqu'à l'arrière de la gorge.

La cause la plus fréquente de la sinusite aiguë est le rhume. Parmi les autres facteurs déclenchants, mentionnons les allergies, comme le rhume des foins qui occasionne aussi l'enflure des muqueuses. Les bactéries et les infections fongiques (à champignons) peuvent aussi déclencher une sinusite. La sinusite qui dure plus de 12 semaines, ou qui revient constamment, est appelée sinusite chronique. Elle peut entraîner des infections graves et d'autres complications. Les médecins ne comprennent pas exactement ce qui cause la sinusite chronique, mais celle-ci peut survenir à la suite d'une infection virale, d'une allergie grave ou de l'exposition à un polluant de l'environnement.

Symptômes

Les symptômes habituels de l'infection des sinus sont : le mal de tête, une sensibilité, pression ou douleur faciale et la fièvre. Toutefois, seulement environ 25 % des patients peuvent présenter une fièvre associée à une infection aiguë des sinus. Parmi les autres symptômes fréquents, on retrouve aussi l'écoulement nasal trouble et coloré, la sensation de congestion nasale, le mal de gorge et la toux.

Complications

Certaines complications peuvent survenir à la suite d'une sinusite aiguë, y compris une crise d'asthme, une sinusite chronique, une méningite, des troubles de la vue ou même une otite.

Prévention

Pour aider à réduire le risque de sinusite aiguë, il est nécessaire de réduire au minimum les contacts avec les personnes enrhumées. De plus, le lavage fréquent des mains, la gestion soigneuse des allergies, l'évitement de la fumée de cigarette et de l'air pollué, ainsi que l'utilisation d'un humidificateur sont des mesures préventives.

Traitement

Le traitement de la sinusite aiguë vise à améliorer le drainage des sinus et à guérir l'infection. Le choix du traitement dépend de la cause. Dans la plupart des cas, un remède maison suffit. Le traitement peut comprendre l'utilisation d'un vaporisateur nasal d'eau saline pour rincer les voies nasales et aider à dégager les sinus. Les décongestionnants nasaux par voie orale ou topique, comme les atomiseurs, peuvent aussi être utilisés pour soulager la congestion nasale causée par la sinusite et sont généralement administrés pendant quelques jours seulement. Ces médicaments aident à réduire l'enflure des voies nasales, en facilitant le drainage des sinus. L'utilisation de corticostéroïdes nasaux et parfois d'antibiotiques ou d’autres médicaments d'ordonnance peut s'avérer nécessaire.

N'hésitez pas à consulter votre médecin pour obtenir des conseils professionnels sur la meilleure manière de soulager vos symptômes.

Afin d'être certain que les produits Drixoral® vous conviennent, lisez bien l'étiquette et suivez le mode d'emploi.